EXPOSITIONS d'ETE 2019



 

 

 Paysages en Cévennes

Du 05 juillet au 31 octobre

 

Jean-Joseph Bastier et Olivier de Bastier

 

Musée Cévenol

    Unis par un lien de famille, deux artistes peintres évoquent, à deux siècles de distance, les territoires environnant leur maison familiale. Les aquarelles de Jean-Joseph Bastier de Bez (1780-1845) côtoient les encres d'Olivier de Bastier, artiste créateur d'aujourd'hui. Leurs œuvres nous transportent dans les paysages familiers des Causses et des Cévennes.

 

 

 

 

 


 Que reste-t-il ?

 Du 06 juillet au 20 septembre

Daniel Andújar, Paula Anke, Taus Makhachev

 Musée Cévenol et Château d'Assas

    La ville du Vigan est depuis toujours une terre d'accueil pour les réfugiés dont des républicains espagnols en 1939. Elle s'illustre également par son lien avec deux grands conservateurs de l'histoire du patrimoine en France : André Chamson (1900-1983) qui participa, entre autres, au sauvetage des œuvres du Louvre en 1940 et Georges-Henri Rivière (1897-1985), fondateur en 1937 du musée national des arts et traditions populaires à Paris qui essaima dans toute la France en particulier le Musée cévenol.

    En écho à ces questions d'héritage, de conservation, de sauvegarde et de réactivation des œuvres d'art et des traditions populaires, l'exposition "Que reste-t-il ?" réunit trois  artistes : Daniel Andújar (1966 - Alicante, Espagne) au Musée cévenol, Paula Anke (1961 - Berlin, Allemagne) et Taus Makhacheva (1983 - Moscou, Russie) au Château d'Assas qui traitent de façon singulière ces questions avec humour et poésie.

    Cette exposition s'inscrit dans le programme d'art contemporain hors les murs « Je suis né étranger » des Abattoirs - Musée Frac Occitanie Toulouse